accueil Nanterre... «Avertissement à l'humanité» publié le 13 novembre dernier par 15000 scientifiques de 184 pays

télécharger "l'avenir en marchant"

«Avertissement à l'humanité» publié le 13 novembre dernier par 15000 scientifiques de 184 pays PDF Imprimer Envoyer

x 6 L’ampleur de l’initiative est sans précédent, 15000 scientifiques à travers le monde signaient un appel publié dans la revue Bioscience pour alerter sur la dégradation catastrophique de l’environnement de notre planète et affirmaient « Nous mettons en péril notre avenir ». Le constat est en effet alarmant.

 

En comparaison avec les indicateurs établis en 1992, les scientifiques démontrent l’augmentation des volumes des gaz à effet de serre, de la déforestation et de la production agricole. Ils soulignent également qu’un phénomène d’extinction de masse est en cours alors que les émissions mondiales du CO2 repartent à la hausse. Manifestement « L'humanité omet de prendre les mesures urgentes indispensables pour préserver notre biosphère en danger ». C’est un « changement profond dans notre gestion de la Terre » qu’il est impératif d’engager et qui nécessitera de mêler des actions individuelles à une pression sur les pouvoirs politiques.

Car pour les scientifiques, plusieurs éléments montrent que « nous sommes capables d'opérer des changements positifs quand nous agissons avec détermination ». La diminution rapide des substances néfastes pour la couche d'ozone, la lutte contre la famine et l'extrême pauvreté, ainsi que la baisse du taux de fécondité dans plusieurs zones ou du rythme de la déforestation, sont autant de signes qui montre que «nous avons beaucoup appris ».

Ces avancées «loin d'être satisfaisantes» doivent déboucher sur de nouvelles mesures. Le texte liste ainsi plusieurs exemples de « mesures efficaces et diversifiées que l'humanité pourrait prendre ». Parmi elles, protéger ou «ré-ensauvager» des régions afin de préserver la diversité des habitats et des espèces et «rétablir des processus écologiques», réduire le gaspillage alimentaire, privilégier une alimentation d'origine végétale, consommer des énergies «vertes» en diminuant la part des combustibles fossiles, développer des technologies vertes, ou encore aborder la question de la taille de la population humaine.

À l'image du constat, la conclusion est sans concession : «Il sera bientôt trop tard pour dévier de notre trajectoire vouée à l'échec, et le temps presse» afin d'« éviter une souffrance généralisée et une perte catastrophique de biodiversité », nos pratiques doivent changer, insistent les signataires. Et selon eux, cela passe par une prise de conscience: celle que « la Terre, avec toute la vie qu'elle recèle, est notre seul foyer ».

Si la bataille du diagnostic semble gagnée, il faut désormais mener celle de l’action, du courage et de la persévérance. Il faut repenser nos modes de vie et nous attaquer à tous nos comportements anti-écologiques, souvent non intentionnels, mais reflets d’une culture de consumérisme forcené et de gaspillage d’énergie.

Ce changement doit être porté à l’échelon local, national et européen. Il doit mobiliser tous les acteurs, publics comme privés, les particuliers et les entreprises. Il doit répondre à des impératifs écologiques, économiques et bien sûr, sociaux.

Ce n’est malheureusement pas le « Summit one Planet » du président Macron qui masquera ses choix politiques et leur traduction concrête : suppression des aides à la culture bio, refus de l’interdiction immédiate de l’usage du Glyphosathe, refus de la création d’une taxe verte sur les transactions financière ou encore le recul de la perspective de sortie du nucléaire. Les faits sont têtus.

Quelques liens sur le sujet :

-       « La finance climaticide sur le banc des accusés » :  https://www.politis.fr/articles/2017/12/la-finance-climaticide-sur-le-banc-des-accuses-38077

-       « Urgence écologique: tous des salauds ? » : https://blogs.mediapart.fr/gael-briand/blog/141117/urgence-ecologique-tous-des-salauds

-       Que dit la France Insoumise sur le sujet :  https://avenirencommun.fr/carte-programme/urgence-ecologique

-                   - Face à l’urgence écologique, faudra-t-il bientôt quitter notre planète ? :  http://www.lesinrocks.com/2017/10/17/contenu-partenaire/face-lurgence-ecologique-faudra-t-il-bientot-quitter-notre-planete-11996305/